Les lecteurs d’Est’ELLE Penain s’expriment

Si vous aussi vous voulez écrire sur le Livre d’Or d’Estelle Penain,  merci d’envoyer vos messages à cette adresse : contact@estellepenain.com ou directement en bas de page (commentaires)

« Chère Estelle, je viens de finir votre livre « Derrière l’écran noir de mes nuits blanches ». C’est simplement, tristement, magnifique ! L’intrigue est prenante… Votre style nous emporte dans cette poésie intérieure qui est la vôtre. Vous savez, à l’évidence, que la poésie est une belle et bonne raison de vivre. Pris par l’intrigue, nous restons suspendus, accrochés à un point d’interrogation jusqu’à la chute. Vous êtes merveilleuse, merci ! Je conseille, sans réserve, ce livre à tous mes amis ! »Jean-François F. Paris

 

 

« Merci, merci, merci!! Quelle joie de lire un livre si généreux, plein de sincérité, d’honnêteté et d’Amour! Si touchant et inspirant… Une très belle aventure que j’ai suivi avec beaucoup de plaisir, comme un voyage, une échappée, un grand bol d’air! Félicitations et en attente d’un prochain…? » Elodie E., New York

 

 

« J’avais adoré le premier, j’ai lu aussi vite le second. Pourtant le style y est bien différent. Mais j’ai adoré cette rencontre par le virtuel, j’y ai même trouvé des éléments de réponse à mes questionnements. Parfois, en vous lisant, je me disais que vous n’étiez pas de ce temps. Que votre vision de l’amour était si romanesque que je me demandais votre âge. En tous cas, aimer prend une dimension profonde sous votre plume. Continuez à nous faire rêver. J’ai été bouleversé par la fin de votre ouvrage. »Myriam, Clichy sous Bois

 

 

 « Incroyable histoire derrière l’écran noir de mes nuits blanches ! Et les thèmes sur la peur de s’engager m’ont parlé ! « Votre nouveau roman raconte bien les affres du virtuel actuel où l’on ne sait plus où est la vérité derrière nos écrans noirs. Et rencontrer quelqu’un devient compliqué. Alors redonner des lettres de noblesse à l’amour, ça fait du bien. Merci pour cette correspondance très bien écrite. Exercice périlleux, je sais de quoi je parle, étant correcteur dans la vie. Bonne chance et à bientôt de vous lire ou vous écouter. » Roland, Paris

 

 

«… le livre d’Estelle « Miami sous les éclairs », narrant la vie chaotique de Cristina. Sa soif de vivre, d’être et d’aimer. Il s’agit en fait du ressenti, en général, des générations actuelles. Un peu paumées, car sans repères… J’existe, mais ou vais-je ? Et pourquoi ma vie est-elle semée d’embûches, de quiproquos, de non Amour, de vide ? Comment en réalité parvenir au Nirvana ? Ecrit net et précis, avec une sensibilité toute féminine, avec fraîcheur et finesse on y retrouve quelque chose de Sagan à sa jeunesse. » Maurice S., Ardèche

 

 

 « Ma chère Estelle, j’ai lu ton livre dans un moment de chaos dans mon couple, et en parallèle de 4 jours de formation avec Marie Lise Labonté sur les cuirasses parentales…Dans ce chaos, ton livre, en totale résonance et synchronicité avec le travail avec Marie Lise, m’a clairement aidé à prendre deux decisions : me laisser le temps, procéder avec moi en douceur, dans le respect de mon écosysteme, et avec amour pour moi-même (soit déjà un grand changement avec mon approche habituelle), aller à la rencontre de mon inconscient qui va m’aider a comprendre ce que j’ai à comprendre ; je ne veux pas decider, mais plutôt ressentir profondement ce qui est juste pour moi.Ton livre m’a confirmé que c’est ça la voie, et m’a également donné confiance dans le fait qu’au bout, il y a une compréhension plus vaste de son chemin, qui aide à comprendre les points de passage douloureux nécessaires. Je viens de passer au travers d’un gros orage, et ton livre m’a sincèrement aidé a en sortir. Avec toute mon amitié et affection. » Annabelle, Paris

 

 

 « Une amie m’a prêté votre livre Miami sous les éclairs. Je l’ai terminé la nuit dernière et ne j’ai pas résisté à l’envie de vous dire tout simplement MERCI. C’est un livre qui m’a beaucoup touché parce que je me suis reconnue dans le personnage de Cristiana. Je tenais à vous remercier d’avoir écrit ce livre parce qu’il m’a beaucoup fait réfléchir. Je suis encore sous le choc de cette histoire, mais je sens bien qu’il s’est passé quelque chose dans ma tête. Il y a eu ce petit déclic qui fait que j’ai envie d’oser davantage. En tout cas, j’ai été littéralement bouleversée par votre plume. Elle est douce, belle et très juste. Les mots sont choisis avec soin et ils sont harmonieux. Les mots s’enchaînent avec finesse et subtilité. Ils glissent devant les yeux du lecteur et sont assez poétiques. Ce livre est une pure merveille, même s’il m’a laissé un arrière-goût de mélancolie. J’espère que vous écrirez d’autres romans. » Elodie, Paris

 

 

 « Ce livre me restera comme un genre de « guide initiatique », au même titre que la Prophétie des Andes ou l’Homme qui voulait être heureux; des romans dont tu te souviens parce qu’ils t’emmènent sur un chemin pour de vrai, tu n’en ressors pas la même, quelque chose t’a véritablement interpellé et a fait écho en toi. Un genre de livre qui t’aide à vivre, en somme, qui te montre une voie spirituelle ou une autre dimension, qui t’apprend, te bouleverse. Et ça change ta vie. C’est un petit pas de plus vers une vie meilleure. Comme un sentier lumineux que tu peux suivre(…) Alors merci à toi pour ce cadeau, et bravo d’avoir réussi à l’amener aussi bien, dans une intrigue, une construction romanesque. Ton style est limpide, j’ai eu la sensation que ce livre avait « coulé » de ta plume tout seul, comme si tu avais été possédée, en tout cas le résultat est là. »Pétula, Lyon.

 

 

 « Bonsoir Estelle ! Bien sûr, depuis votre dédicace à Montluçon, j’ai lu votre ouvrage… J’ai aimé infiniment la lumière qu’on y entrevoit et qui, au fil des pages, éclaire enfin…doucement, avec bienveillance. Je pense que nous ne sommes pas « seuls », nous sommes uniques…et c’est une grande nuance ! On ne rompt pas la solitude, on rencontre l’Autre. Et parfois, parce qu’en occident on ne sait pas tout et que le verbe aimer parle de l’Amour et pas seulement d’amour, on se trompe d’aiguillage…voulant du « couple » absolument, on fait de rencontres capitales de vraies blessures. Il y a longtemps déjà, « La belle histoire » de Claude Lelouch me donnait à voir ce que j’avais toujours senti depuis l’enfance…j’ai retrouvé dans votre écrit ce que j’aime dans ce film : MERCI !!! » Céline, Montluçon

 

 

« J’ai dévoré ce livre ; j’en ai la chair de poule ! J’ai vécu des choses si semblables…cette rencontre.. ces sensations… dès que je l’ai eu dans la main , j’ai senti de bonnes vibrations.. il allait me parler…..merci pour ce beau récit , j’attends le prochain avec impatience… » Agnès D., Paris

 

 

 « Joli parcours initiatique vers la connaissance de soi. Style mélangeant la 3eme personne et la 1ere personne, original. Nous sommes tous tes Cristiana en puissance, avides d’un sens de la vie, avides d’amour. » Giovanna, Paris.

 

 

 « Une histoire d’amour, conte de l’Amour. Au delà des mots, des phrases, de ce style épuré; une énergie, une force. La force ou comment une histoire relativement commune devient si exceptionnelle. Touchée par ce roman, ou l’humain, avec sa part de divin détient une place centrale. On se reconnait tous, un peu. C’est nous, toi, moi. La connexion de l’Amour. Merci. » Julie, Rennes

 

 

 « Quel plaisir de parcourir votre ouvrage dans lequel vous avez su si bien retraduire les sentiments les plus profonds, les peurs, les joies et les angoisses d’une femme à la dérive, sauvée par sa seule volonté de vivre. Bravo pour votre punch et bon courage pour la suite de votre oeuvre. » Marc, Désertines

 

 


 « J’ai apprécié la simplicité d’écriture, le moment torride de l’histoire d’amour tant attendue. Je trouve que ton livre offre un beau panorama de ce que les filles peuvent vivre. J’ai été touchée car je me suis reconnue dans les épreuves que tu as traversées. Tu vis l’intensité de l’amour passion qui devient une épreuve en elle-même pour accéder encore plus à l’ouverture spirituelle. A quand la suite ? Car on peut se demander où tu en es de ta mission et comment tu fais pour la réaliser ? En écrivant ce livre… » Cécile A., Paris

 

 

 « J’ai dévoré votre livre. J’y ai trouvé un style indéfinissable, dans le sens « nouveau » donc « bravo ». Le rythme est très rapide et du fait surprenant et c’est ce qui fait votre style bien à vous. Je trouve que c’est bien de ne ressembler à personne d’autre et d’avoir sa propre personnalité …d’écriture. Merci, jolie journée…. » Laure S, Paris

 

 

 « Folie de cette histoire d’amour !!!!!!! OH-MY-GOD!! La fin est juste incroyable et moi aussi je trouve souvent la réponse à mes questions existentielles dans mes rêves du coup ça m’a un peu bouleversée !!! »Caroline, Paris

 

 

« J’ai découvert votre roman par une amie qui me l’a acheté parce que le prénom de l’héroïne était le mien…et ca m’a bouleversé. J’ai eu l’impression de voir une partie de moi, de mes états d’âme…c’est très troublant votre façon d’expliquer l’amour et les questionnements liés. Je trouve votre style dynamique et j’ai hâte de lire les prochains. » Cristiane, Deauville

 

 

 « Je viens de terminer la lecture de ton livre, j’ai commencé de matin et l’ai lu d’une traite. Tu as exprimé avec des mots des émotions que j’ai vécu … ce qui m’a fait le plus grand bien. J’étais « contente » au début du livre de ne pas pleurer en constatant que j’avais vécu la même chose et que je pouvais le lire sans douleur avec compréhension et compassion. Par deux fois j’ai été secouée de sanglots qui remontaient du fonds de mes entrailles… Ton livre m’a permis de mettre des mots sur mon histoire. MERCI pour ce magnifique livre. A quand la suite ? » Pierrette, Paris

 

 

 « Foncez, très belle histoire … » Emmanuelle, La Réunion

 

 

 « Je me suis complètement identifiée à Cristiana (sa descente en enfer et sa résurrection) cela a trouvé un très fort écho dans mon « Moi » profond. A la lecture, j’ai éprouvé de la tristesse, de la compassion, de la colère, de la joie et aussi beaucoup d’amour pour Cristiana, j’ai ri, j’ai pleuré…Et je pense avoir bien compris le « Pour se trouver il faut chercher » et je compte bien rester sur ce Chemin « d’Apprendre à Aimer ». J’y ai découvert aussi des « conseils » par rapport au chemin de « recherche spirituelle » (la méditation, les rêves, demander au Divin etc…). Cette lecture, je l’ai reçue comme « un enseignement » et un début de réponse aux questions que je me pose… » Elizabeth, Paris

 

 

 « Je viens de terminer avec plaisir la lecture de ton livre ! Ton style d’écriture est simple et contemporain, j’ai oublié les mots pour mieux imaginer les lieux de cette histoire entre plusieurs continents. Ton histoire résonne sans aucun doute pour beaucoup de jeunes femmes et offre une issue positive ! « Miami sous les éclairs » est donc un livre à lire pour partager nos quêtes d’amour. » Miss Karl, Paris

 

 

 « Commandez !!!! achetez !!!! Un véritable talent !!!! je l’ai lu … une joie !!!!!! » Rose, Clermont-Ferrand

 

 

 « J’ai adoré entrer dans la tête d’une femme… de nature curieux, je dois dire que la femme est un univers troublant et plein de mystère pour moi. Grâce à cette lecture, j’ai touché du doigt l’intime féminin et j’ai aimé cette insertion privée au coeur d’une femme. J’y ai même parfois compris des choses…et j’avoue que depuis, je pense parfois à ces belles réflexions sur notre façon d’aimer. Alors merci ! » Guillaume, Montreuil

 

 

 « Je n’imaginais pas que ce livre résonnerait autant en moi quand on me l’a offert. Je passais une étape difficile suite à une rupture et j’avais des idées noires. Après la lecture, j’ai eu envie de me reprendre en main, j’ai commencé à aller voir un thérapeute, chose que je ne concevais pas jusque là. Ca m’a déclenché l’envie de me sortir de ma déprime…et pour cela, je n’ai qu’un mot : Merci ! Continuez à donner à manger et à boire de vos mots. A quand le prochain ?Suzanna, Montpellier 

 

 « En bon fêtard que j’étais, je ne me sentais pas toujours heureux malgré tout…et ma chérie m’a parlé de votre livre. Je me suis retrouvé dans les états d’âme de votre personnage. En fait, ce livre concerne tout le monde puisqu’il s’agit de se trouver, et d’aimer…J’ai été étonné d’avoir fini ce livre parce que j’avais des à priori mais le style dynamique m’a fait pensé à un film qui se déroulait sous mes yeux. Alors j’attends la suite ! » Paul, Lyon

 

 

 « J’ai été perturbé par l’alternance du JE et du ELLE. Et parfois, je me demandais quand est ce qu’il s’agissait de la vie de l’auteure ou du personnage. Je sentais une limite infime entre les deux et cela me perturbait…certainement dû à ma grande curiosité qui aurait bien voulu savoir la part autobiographique car si la souffrance a été réelle alors ça en est d’autant plus touchant. Et si votre vision de l’amour aussi reflète votre vie actuelle, alors j’aimerais bien vous rencontrer 😉 C’est un livre que j’ai découvert en vacances et je l’ai lu en deux jours. Style rapide, rebondissement et réflexions au programme. Je vote OUI. A bientôt. » Richard, Châteauroux

 

 

 « J’ai passé, cet après-midi, à parcourir le récit de Cristiana. J’ai été très touchée par la lecture de ton premier livre. Tu as beaucoup de talent.Je retrouve à travers ton écriture, beaucoup d’émotions ! Je ne verrai plus l’amour de la même façon, en t’ayant lue, je retrouve l’espoir de voir naître un jour, un amour sincère. » Catherine, Paris

 

 

 « C’est un livre qui se lit facilement avec une écriture pleine de fraicheur et tellement prenant,absorbé par l’histoire, il se dévore en un rien de temps.C’est une situation qui concerne aussi bien les hommes que les femmes même si bien évidement le ressenti est probablement quelque peu différent.C’est tellement vrai que je me suis trouvé beaucoup de points communs avec l’héroine, ce besoin d’aimer ,cet amour qui rend la vie plus belle,mais cette peur qui réfréne l’envie de se lancer et qui abouti à la perte de soi.Continuez à nous donner du bonheur par la lecture de vos romans en éspèrant que pleins d’autres suivront. » Pascal MONTLUCON

 

 

 « Bonjour Estelle, Nous nous sommes rencontrés lors de la dédicace à la librairie Orphie alors que j’étais venu pour retrouver Armelle Carbonel qui vient de publier « Criminal loft ». Les temps où j’ai l’occasion d’être en paix pour lire sont rares, mais je profite pleinement de ces moments.
Pour que je lise un livre, il me faut m’incarner dans un des personnages, la plupart du temps dans le protagoniste. Si je ne ressens rien à la lecture du premier chapitre, j’abandonne ma lecture.
Je me suis senti tel Cristiana car moi aussi, je me suis posé toutes ces questions sur la vie, sur la mort, sur l’amour aussi.
Cristiana part retrouver Eric en Afrique noire. C’est précisément ce que j’ai fait. Je suis parti au Cameroun afin de retrouver le goût de la vie. Je m’y rends une ou deux fois par an afin de recharger les batteries.
Christiana trouve le bonheur aux USA alors qu’elle vit en France. Toujours étonnant de lire dans un roman ce que je vis au quotidien, mon âme soeur vivant en Afrique…Merci… » Nicolas, Paris

 

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

3 comments

  1. Sandra M. 15/05/2017 at 18:22

    J’ai lu les deux romans. Et vous avez une facilité pour exprimer les sentiments. Je vous ai rencontré lors de votre concert. Vous avez donc plusieurs talents. Bravo parce que j’ai autant aimé vos chansons au cabaret que vos livres. je les ai dévoré en quelques jours. On dirait que vous écrivez aec facilité. C’est l’impression que j’ai en vous lisant. Et vous m’avez parlé d’un troisième roman en cours. La suite du premier. Et je vous avoue avoir préféré le rythme du premier. Mais le deuxième est un exercice de style. J’ai appris des choses. J’ai ressenti des émotions. je me suis laissée portée par ces histoires. C’est vraiment bien. Continuez, vous méritez d’être connue !

  2. Natacha M 11/05/2017 at 17:35

    Merci pour votre nouveau roman. J’ai lu d’un coup. Sans pouvoir m’arrêter. J’ai été bouleversée par votre vision de l’amour. Je me suis dit que ce livre devrait être enseigné à l’école pour redonner espoir à ceux qui ont oublié la valeur d’aimer. C’est spirituel. J’aimerais beaucoup écouté votre poésie. Je vais m’inscrire à votre newsletter. Merci

  3. Marie 11/05/2017 at 17:34

    Ecrire une correspondance dans cette époque où tout va vite, où on lit des tweets et des messages de plus en plus courts, me semblait risqué. Et en fait, j’ai été littéralement absorbée par votre histoire. Ce couple qui se découvre, se ment, s’attire et se repousse, se découvre leurs blessures dans les mails qu’ils s’envoient, c’est en fait d’actualité. On a si peur et en même temps on rêve d’amour…Ce paradoxe est vivant dans votre roman et les nuits blanches deviennent lumineuses avec les pages qui se tournent. J’espère que vous aurez du succès avec ce roman. Vivement le prochain !

Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>