logo Est'ELLE P.Vos mots sur la FEMME, le FEMININ et L’AMOUR…

Un espace pour nous rencontrer à travers les mots

Une vague d’amour pour honorer le FEMININ….Un lieu de partage…

A vos claviers chères étoiles de la toile ...

19 comments

  1. Est'ELLE Penain 24/04/2017 at 14:12

    Merci Thierry de votre si beau texte. Un hommage qui est le bienvenu et profondément touchant. Merci.

  2. Thierry 03/04/2017 at 19:33

    Tiré de mon texte sur . https://lettreouverte.wordpress.com/2016/10/23/a-vous-les-femmes
    Très honoré de le déposer en offrande sur cette page dédié au féminin…

    Rien ne peut prendre vie sans traverser la mort…
    Et dans le secret des dieux, il vous a été donné, à vous les femmes, la puissance de ces enfantements…
    Triple enfantement…

    Celui de vos enfants qui quittent la matrice pour que vie leur soit donnée… Matrice de vos entrailles.
    Premier enfantement…
    Donner, jusque dans le déchirement de votre intime, pour que Naissance soit…
    Et percevoir dans le cri de vos enfants l’amour qui prend chair…
    Création…

    Celui de vos fils devenus hommes, qui déchirent la matrice pour que puissance leur soit donnée…
    Matrice de vos rêves maternels.
    Second enfantement…
    Abandonner, jusqu’au déchirement de vos peurs, pour que Renaissance soit…
    Et voir dans le combat de vos fils l’amour qui prend forme…
    Sacre…

    Celui de vos époux enfin, qui pénètrent dans la matrice pour que plénitude leur soit donnée…
    Matrice de votre sacré.
    Troisième enfantement…
    S’abandonner, jusque dans le déchirement de vos extases, pour que Co-naissance soit…
    Et recevoir dans la communion de vos époux, l’amour qui prend vie…
    Consécration…

    Qu’il me soit donné ici de vous rendre hommage…

  3. Est'ELLE Penain 23/02/2017 at 12:40

    Merci à chacune de vos plumes, c’est très beau de vous lire… La danse me reconnecte à chaque fois davantage avec mon corps. J’ai longtemps cru que la spiritualité ne concernait que l’esprit et je m’étais déconnectée du corps, donc de la terre. Une révélation m’est venue en dansant. Le mouvement est spirituel, la danse est une connection vibratoire qui permet à l’énergie de circuler librement dans chacune de mes cellules. Et là, le miracle est possible. Je danse pour Savoir qui je suis, je danse pour me fondre dans mon corps et faire l’amour avec ma Terre Mère et mon Ciel Père.

  4. Erwan 19/01/2017 at 16:19

    Parce que les femmes poétesses n’ont pas été mise en lumière, parce que je ne suis pas un poète mais que j’aime la poésie, parce que j’ai un respect profond pour cette discipline et parce que j’aime les femmes, voici ma petite contribution :
    Aux femmes
    Louise Ackermann
    S’il arrivait un jour, en quelque lieu sur terre,
    Qu’une entre vous vraiment comprît sa tâche austère,
    Si, dans le sentier rude avançant lentement,
    Cette âme s’arrêtait à quelque dévouement,
    Si c’était la Bonté sous les cieux descendue,
    Vers tous les malheureux la main toujours tendue,
    Si l’époux, si l’enfant à ce cœur ont puisé,
    Si l’espoir de plusieurs sur Elle est déposé,
    Femmes, enviez-la. Tandis que dans la foule
    Votre vie inutile en vains plaisirs s’écoule,
    Et que votre cœur flotte, au hasard entraîné,
    Elle a sa foi, son but et son labeur donné.
    Enviez-la. Qu’il souffre ou combatte, c’est Elle
    Que l’homme à son secours incessamment appelle,
    Sa joie et son appui, son trésor sous les cieux,
    Qu’il pressentait de l’âme et qu’il cherchait des yeux,
    La colombe au cou blanc qu’un vent du ciel ramène
    Vers cette arche en danger de la famille humaine,
    Qui, des saintes hauteurs en ce morne séjour,
    Pour branche d’olivier a rapporté l’amour.

    Et que votre cœur flotte, au hasard entraîné,
    Elle a sa foi, son but et son labeur donné.
    Enviez-la ! Qu’il souffre ou combatte, c’est Elle
    Que l’homme à son secours incessamment appelle,
    Sa joie et son espoir, son rayon sous les cieux,
    Qu’il pressentait de l’âme et qu’il cherchait des yeux,
    La colombe au cou blanc qu’un vent du ciel ramène
    Vers cette arche en danger de la famille humaine,
    Qui, des saintes hauteurs en ce morne séjour,
    Pour branche d’olivier a rapporté l’amour.

    Louise Ackermann, Paris, 1835

  5. Marguerite BERTONI 09/01/2017 at 19:36

    LA FEMME

    Une femme, les femmes,….
    ….La Femme,
    vivifient un extra ordinaire amour de la Féminine Ame.
    La douceur lactée de ses seins
    alimente une saveur d’éternité,
    un avenir certain.
    Dans ses reins,
    nulle peur mais un nid fertile et serein.
    Dans ses pupilles lunaires,
    reposent des silences parfois séculaires
    et une pléiade d’émotions,
    redistribuant la Lumière à l’Unisson.
    Quand parmi les mondes pérennes,
    tout se révèlera féminin,
    hommes, plantes, planètes et univers lointains,
    le F tombera de lui même
    telles les feuilles des grands peuliers ou des bouleaux nains.
    Quelles soient, filles, mères, saintes ou putains,
    il n’y aura nulle autre pareille pour accoucher notre salutaire destin.

    Marguerite BERTONI
    le 09/01/2017

  6. Nezzal Nadjia 31/12/2016 at 13:33

    La femme est l’avenir de l’homme disait Aragon et Ferrat avec lui.Elles sont aussi la flamme de l’existence,la sensibilité du monde .A la fois don et offrante à la terre.Subtile alchimie d’amour et de sensualité.Beaute et grandeur d’âme.Un arc en ciel qui rayonne diffuse et propage sa générosité en une myriade de gestes d’amour.

  7. Lellouche mathilde 23/12/2016 at 07:10

    Les femmes dirigeant le monde. Mais oui c est la solution : une mère ne peut pas envoyer son fils au combat, le partage est sa raison de vivre. Elle donne la vie, sa vie pour ses enfants. Comment peut on imaginer un être plus rayonnant sans jamais attendre de retour d aucune sorte.
    Elles ont été écartées du pouvoir pendant des siècles car elles gênaient , elles déstabilisaient.
    La générosité à l état pur, le bonheur de donner et non de recevoir est la raison de vivre des Femmes.
    la religion pour abêtir. L endoctrinement des médias pour nous endormir. Le tour est joué. Certains dictateurs se frottent les mains et jouent aux echecs.
    Seules les Femmes ne sont pas dupes. Prenons nos destins en main. Ensemble nous arriverons à abattre l obscurantisme.

  8. Est'ELLE P. 22/12/2016 at 16:55

    Magnifiques coeurs de femme ! Merci Marie Laure…Je partage tellement l’idée de l’unité entre nous, les femmes et de la réconciliation des hommes avec leur part féminine. C’est le sujet de mon prochain roman. Comme quoi, il n’y a pas de hasard… Nos consciences se retrouvent à nouveau dans l’univers ELLE.

    Très beau partage Anne. Belle déclaration de paix avec le FEMININ ! Oui, il est temps de redevenir entières et fortes et belles et de briller sur le monde ! Je m’en fais la promesse ! Merci !!!!

    Mille mercis Axel d’être cet homme du nouvel âge, cet homme qui ose montrer sa fragilité et sa sensibilité sans se sentir diminué mais au contraire fort de cela, il affronte le monde dans sa puissance d’homme complet ! cela me donne beaucoup d’espoir de voir le monde changer avec des hommes comme vous ! Merci, ne changez rien !

    Merci Vincent de voir tout cela en la femme et de lui apporter protection tout en reconnaissant sa beauté d’être. Merci merci merci ! C’est beau. Vous me faites du bien avec vos messages !

    merci Karine…Je retrouve en tes mots la sève créatrice commune du Féminin qui nous habite. Tu verras dans mon prochain album j’ai un morceau appelé le réveil de la Déesse qui raconte cette histoire…alors cela me réjouit de nous retrouver dans l’invisible et de constater qu’il y a une universalité du Féminin Sacré.

    Merci à tous et toutes ! On continue la vague d’amour !

  9. Marie-Laure 22/12/2016 at 16:09

    J’ai dessiné sur le toit du monde
    Le cœur de toutes les femmes
    Pour qu’ensemble, elles soient plus fortes
    Et se battent sans haine et sans violence
    Contre ceux qui les rabaissent sans cesse.
    J’ai dessiné dans le cœur des hommes
    Des cœurs de femmes
    Pour qu’ils battent à l’unisson
    Et se comprennent dans le respect.

  10. Anne 21/12/2016 at 17:55

    HOMMAGE AUX SORCIERES

    En cette belle nuit de Samain, en cette belle nuit des Sorcières, je rends hommage aux femmes de connaissances qu’elles ont été.

    On les appelaient les sage-femmes.

    En lien avec leurs corps, la puissance de leurs cycles et ceux de la lune elles étaient effectivement de fines connaisseuses de la nature invisible des choses.

    Accoucheuses, guérisseuses, devineresses, prêtresses de la nature, danseuses du soleil, chanteuses de la lune, elles parlaient aussi bien aux plantes, aux animaux, au vent, à la pluie, qu’aux bébés à venir, aux ancêtres et à tous les esprits de la nature.

    Cha(wo)mans de nos pays, diabolisées et éradiquées pendant 4 siècles parce qu’elles en savaient trop, je vois et reconnais aujourd’hui tout le bien qu’elles ont fait, sans relâche, au service de leur semblables, pendant des siècles et des siècles.

    Serait-ce à cause de l’Inquisition que notre société a commencé à se désenchanter ?

    Serait-ce à cette époque que les hommes au pouvoir, en ayant tué toutes les femmes entières, n’ont gardé que des femmes amputées (de leur pouvoir de femme) ?

    Serait-ce à cet endroit que ces hommes ont commencé à se croire propriétaire et exploitant à part entière de la Nature autant que des femmes ?

    L’heure est venue pour les femmes de pardonner ce féminicide, de guérir, de redevenir entières pour se mettre à nouveau au service de la nature et de la Vie, dans le visible ET dans l’invisible.

  11. Axel 16/12/2016 at 12:46

    Je suis un homme et je ne me reconnais pas toujours dans ce qu’ont été nos aïeux . Je ne comprends pas pourquoi on met autant de bâtons dans les roues à des femmes sur tous les plans alors qu’elles ont tellement de choses à donner. Elles sont notre équilibre parce que la nature a donné l’homme et la femme, il y a donc de la place pour les deux. Quand il y a trop d’un côté, cela crée du déséquilibre. Et moi je trouve le monde déséquilibré parce qu’on laisse pas assez de place aux femmes. Si ça peut apporter de l’espoir, Est’ELLE sachez qu’il y a aussi des hommes prêts à changer les choses. Merci pour votre espace de parole.

  12. Vincent M. 14/12/2016 at 22:43

    Vous les femmes vous me troublez
    vous les femmes vous m’enchantez
    vous les femmes je vous aime
    Vous les femmes vous m’éduquez
    Vous les femmes vous m’enflammez
    Vous les femmes vous êtes uniques
    Vous les femmes, nous devons vous protéger
    Vous les femmes êtes des trésors

  13. Karine Cathala / KA 13/12/2016 at 14:27

    Être femme aujourd’hui relever le défi
    De la Joie, de la Foi, dans ce monde en déni
    En justesse alignée au mouvement de la Vie
    Et dansant chaque instant, incarnant
    Patiemment le chemin du changement
    De nos jupes de nos bras
    Envelopper la folie
    De douceur
    Et d’Amour
    De nos cœurs
    Battants
    Et réjouis
    D’Être
    A l’unisson
    De l’universelle expansion
    Et ainsi rayonner paisiblement la voie de la guérison

  14. Est'ELLE P. 13/12/2016 at 12:32

    Très jolie poésie Mary. Je vois combien nous, les femmes avons souvent pensé « n’être que femme….n’être pas digne d’amour, naître rien ». Alors oui à la renaissance et merci pour vos mots Mary et les autres qui avaient lancé la vague d’amour au féminin masculin. J’adore vous lire !

  15. Mary 13/12/2016 at 11:12

    J’ai pensé n’être que femme

    J’ai pensé n’être pas digne d’amour

    J’ai pensé naître rien.

    Sur ma route le soleil de la danse

    Des livres à foison

    Une écoute bienveillante.

    Je renais aujourd’hui

    Forte de mes souffrances

    Fière de mon état.

    Ma féminité comme une chance

    La vie vécue enfin

    Me porte jusqu’à demain.

  16. Myriam Redan 13/12/2016 at 03:16

    Je suis une femme qui veut juste être acceptée pour ce que je suis dans mes différences et mes particularités. Laissez moi être qui je suis. Laissez moi vivre. Je veux être libre. je veux être moi. Tout simplement.

  17. Isabelle 12/12/2016 at 20:42

    Femme femme femme, fais nous voir la vie
    Femme femme femme, fais nous rêver
    Femme femme femme et fière de l’être.

  18. Nadège 12/12/2016 at 14:59

    Femme je nous aime…

  19. Laurent 12/12/2016 at 14:58

    Une Femme, c’est un monde de mystère qui se dévoile avec la patience et l’écoute. C’est une aventure secrète où l’on cherche le trésor qui n’existe que dans l’écoute et le partage. Une Femme c’est un bout du féminin dévoilé…

Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>